Octobre au jardin

Octobre se pare d’or et de feu. Le jardin vit ses dernières floraisons chatoyantes. C’est le temps des derniers travaux avant que le règne végétal n’entre en léthargie. Il y a encore pas mal de choses à faire ce mois-ci: semer, planter, récolter, nettoyer, protéger … tout cela avant les premiers froids.
Car petit à petit les jours raccourcissent et bientôt les nuits rafraîchiront et le brouillard estompera les paysages…  c’est que l’hiver approche!
Alors, en attendant, profitez de la douceur des derniers beaux jours pour préparer votre jardin!

Au jardin d’agrément

Le mois des bulbes

  • Plantez les bulbes à floraison printanière ou estivale (crocus, narcisses, jonquilles, tulipes, muscaris, etc.).  Associez-les avec soin en songeant aux harmonies de couleurs qui égaieront votre jardin l’année prochaine. Plantez-les dans un sol préalablement drainé pour qu’ils s’enracinent correctement avant l’arrivée des grands froids.
  • Arrachez les bulbes à fleurs d’été (glaïeul, bégonia tubéreux, dahlias), faites-les sécher puis placez-les dans des cagots ou cartons que vous entreposerez dans une pièce sombre hors gel.

Floraisons automnales

  • Octobre, c’est  l’époque des choux décoratifs, des cinéraires maritimes et des chrysanthèmes.
  • Les asters se plantent encore en terre en octobre, à condition de les surveiller, notamment si le temps est sec.
  • C’est aussi le moment de planter les arbustes de terre de bruyère (rhododendrons, azalées, camélias…) et les conifères.

Jardinières et pots

  • Profitez des beaux jours d’octobre pour créer de jolies jardinières à floraison automnale.
  • Si vos bacs de géraniums sont encore beaux, continuez l’apport d’engrais une fois par semaine pour en profiter le plus longtemps possible.

La pelouse

  • La dernière tonte se fait en principe au mois d’octobre.
  • Ratissez les feuilles mortes tombées sur le gazon et ajoutez-les au compost.
  • Supprimez les mauvaises herbes et les mousses.
  • Aérez, scarifiez et faites un dernier apport d’engrais si la température est supérieure à 10°.

Arbres et arbustes

  • Quoiqu’on en dise, l’arrière-saison est idéale pour planter des persistants: le sol est chaud, les plantes s’installent rapidement et le démarrage au printemps se fera vigoureusement.
  • Profitez des teintes d’automne en attendant le nettoyage des massifs d’arbustes et les futures plantations de caducs.

Entretien du jardin

  • Si ce n’est déjà fait, commencez un compost avec les premières feuilles tombées des arbres.
  • Il est temps de rentrer les plantes les plus sensibles dans la véranda ou dans la maison. Rentrez les orchidées, hibiscus et certaines plantes vertes: elles  supportent mal les premières gelées nocturnes et les écarts de température. Taillez vos plantes et bouturez-les si nécessaire, avant de les mettre à l’abri.
  • Songez déjà à protéger les plantes qui resteront à l’extérieur en les entourant d’un voilage d’hiver, par exemple.

Au potager

  • Les légumes d’été cèdent la place à ceux d’automne. Ils sont la base de délicieuses soupes de saison qui raviront petits et grands.
  • Les haricots secs, les potirons et les carottes sont à point ! Récoltez-les en début de journée, laissez les sécher à l’air libre puis conservez-les à l’intérieur, à l’abri de l’humidité.
  • C’est le moment de ramasser le reste des légumes: carottes, betteraves, navets, chicorée, choux fleurs, courgettes.
  • Terminez les récoltes de persil, ciboulette, sauge, thym, menthe, estragon. Faites-les sécher, puis mettez-les dans des bocaux.

Au verger

  • Pommes et poires rivalisent de saveurs. Conservez-les dans un lieu frais et aéré pour éviter le pourrissement.
  • Les premières châtaignes sont l’occasion d’allumer les premiers feux de bois.
  • Récoltez les  dernières framboises et veillez à couper les tiges des framboisiers à mi-hauteur.
  • Ne laissez pas pourrir les fruits tombés au pied des arbres, cela contribue au développement des maladies.

Au jardin d’eau

  • Si votre bassin est inhabité, videz-le ou, à tout le moins, otez les plantes susceptibles de pourrir.
  • S’il est habité, attention à la chute des feuilles: l’accumulation de végétaux au fond est néfaste.
  • Placez un filet à fines mailles au-dessus de votre bassin. Le dispositif anti-feuilles sera retiré avant les premières chutes de neige afin d’éviter les déchirures.
  • Rentrez ou protégez les plantes tropicales qui supportent mal le froid.
Récapitulatif des choses à faire en octobre
A faireVariétés
A semerCentaurées, gypsophiles, choux, cinéraires, chrysanthèmes, Oseille, persil, poireaux, navets, radis roses
A planterBulbes de printemps, rhododendrons, bruyères, camélias, arbres fruitiers, fraisiers
A bouturerHaricots secs, potirons, carottes, betteraves, radis noir, pommes, poires, raisins, noix, noisettes, châtaignes
A taillerLes panicules du buddleia, kiwis, framboisiers, pommiers, poiriers, fuchsias, anthémis
A protéger/traiterProtéger dahlias et cléomes contre le vent, pruniers et cerisiers
Source : Journal des femmes 

Plantes d’intérieur

  • Diminuez largement l’arrosage de vos plates d’intérieur.
  • Continuer à brumiser les orchidées et autres plantes qui apprécient l’humidité
  • N’hésitez pas à ouvrir vos fenêtres ou votre véranda lorsque le soleil pénètre dans la maison.
  • Eliminez les feuilles mortes des plantes que vous rentrez de l’extérieur.