Des herbes et des pots

Jardinières d’aromatiques

Si la cuisine aux herbes fraîches a aujourd’hui tellement la cote, c’est que ses vertus diététiques et gastronomiques sont unanimement reconnues

Faciles à cultiver, les herbes aromatiques s’invitent à la maison. Sur le balcon, sur le rebord d’une fenêtre ou carrément dans la cuisine. Leurs parfums réjouissent la famille.  Et les herbes fraîchement cueillies relèvent agréablement la saveur des plats cuisinés.

Peu gourmandes en espace, les aromatiques s’accommodent d’une culture en pot ou en petite jardinière. Ceux-ci se déclinent en plusieurs tons gais (vert, fuchsia, violet) ou sobres (blanc ou taupe) et s’accordent avec tous les styles d’intérieur.

Astuces entretien

Les herbes aromatiques cultivées en jardinière savent se montrer généreuses à condition de leur accorder un minimum de soins et de bien les associer. Ce qu’elles craignent le plus, c’est l’excès d’arrosage.

  • Pour éviter que l’eau stagne (les racines le supportent mal), choisissez une jardinière à réserve d’eau ou prévoyez une couche d’1 à 2cm de gravier ou de billes d’argile expansée dans le fond de votre jardinière.
  • Pour favoriser la ramification, pincez les extrémités, prélevez les feuilles supérieures et cueillez au fur et à mesure des besoins.

Les bonnes associations

Avant de planter ensemble différentes herbes, il faut s’assurer qu’elles ont les mêmes exigences. Certaines, comme l’estragon ou la menthe, préfèrent la solitude. Mais la plupart tolèrent bien la compagnie.

  • Persil, ciboulette, basilic et oseille vont bien ensemble.
  • Le thym, plus sec, s’accorde mieux avec le romarin ou le laurier.
  • Origan, cerfeuil et marjolaine se marient également avec bonheur.

Vous pouvez aussi associer des herbes et des fleurs pour obtenir des jardinières colorées du plus bel effet: camomille romaine, capucine, pensée sauvage, etc.