7 tendances jardin à surveiller en 2017

L'agence américaine, Garden Media Group, spécialisée dans le marketing du secteur du jardin et de la maison, a publié un rapport intitulé Garden Trends Report – Grow 365 sur les tendances jardin 2017 aux Etats-Unis.

Étudier l'évolution du marché américain est un excellent indicateur de ce qui arrivera chez nous, en Europe, dans les mois ou les années à venir. Voici donc les 7 tendances jardin détectées pour 2017.

1. Il n'y a plus de « haute saison »

Les nouvelles technologies rendent la culture de végétaux possible tout au long de l'année. En 2015 déjà, les jardins d’intérieur et les cultures hydroponiques représentaient un marché d'1 milliard de dollars. De plus en plus de gens vivent dans des espaces plus petits et urbains, ils se tournent donc naturellement vers des solutions d'intérieur.

Les recherches indiquent que 37% des Millennials (18-30 ans) et 28% des Boomers (+50 ans) font pousser des plantes aromatiques dans leur intérieur. Les consommateurs sont chaque jour plus nombreux à vouloir cultiver eux-mêmes des aliments frais, prêts à cueillir et cuisiner, quelle que soit la saison.

2. Tendance mieux-être

De nombreuses études indiquent que le temps passé dans la nature réduit le stress et augmente le bien-être. Du jardin thérapeutique au « bain de forêt » en passant par l'écoute des paysages (soundscaping) et la culture de végétaux sur les lieux de travail.

La recherche montre également que les plantes d’intérieur créent un environnement plus agréable qui rend les travailleurs plus heureux, augmente la productivité et abaisse l’absentéisme.

Enfin, l'importance des arbres n'est plus à démontrer. Ils agissent comme des écrans solaires naturels. Et surtout, ils changent les sons de la ville en ajoutant des chants d’oiseaux et en absorbant une partie des nuisances sonores.

3. Un jardin sans superflu

Surfant sur la vague du « less is more », on constate aussi au jardin une tendance à ne garder que l'essentiel et à se débarrasser du reste. Ce jardin « désencombré » ne signifie pas tailler les haies et les nettoyer les coins. Cela reflète simplement une tendance à consommer moins, à éliminer le superflu, l'inesthétique pour mettre en valeur ce qu'on aime et à rechercher le bonheur dans ce que l'on fait, plutôt que dans ce que l'on possède.

Cette tendance coïncide avec la diminution de la taille des habitations. Ce qui explique la demande croissante de plantes naines, d’arbustes compacts et de jardins en conteneurs. Ce qui explique que les jeunes cherchent des plantes faciles à cultiver, qui ne demande pas trop d'entretien et ne sont pas trop exubérantes.

4. Jardinage naturel

La demande croissante pour des aliments sains, de l’eau propre, de l’air pur, un environnement naturel influence le marché du jardin. Les gens achètent et jardinent différemment, à l’intérieur et à l’extérieur.

Les Américains veulent savoir ce qu'il y a dans leur assiette et d’où provient leur nourriture. La demande pour les aliments bio, produits localement, dépasse de loin l’offre. Les consommateurs exigent des produits sains, exempts de pesticides, d’antibiotiques, de conservateurs, etc.

Les défis du jardinage à l’extérieur – les conditions climatiques sévères, l’eau contaminée, l’infertilité du sol et les parasites – font du jardinage à l’intérieur une opportunité croissante.

5. Uberisation du jardinage

Les abonnements pour des prestations de jardinage constituent un service simple et pratique pour les débutants. Ce type de prestation leur apporte de la confiance et les aide à progresser dans leurs projets. C'est une véritable opportunité pour l'industrie du jardin.

Ce type de service packagé et régulier permet de proposer des plantes moins connues aux jardiniers expérimentés et passionnés, ou encore des produits et des outils qu’ils n'auraient jamais pensé essayer.

Les abonnements pour des produits ou services livrés directement à domicile chaque mois : des bouquets, des plantes, des décorations ou autres sont un autre type de service à forte valeur ajoutée, fort apprécié des jeunes générations.

Ils incitent les nouveaux jardiniers amateurs à s'impliquer davantage dans leur jardin. Il s'agit donc bien de créer une expérience client valorisante. Soigner les détails, ajouter des modes d'emploi, etc.

Ces nouveaux services peuvent aussi prendre la forme d’ateliers ou de démonstrations régulières. Ils attireront les Millennials avides d'apprendre et de partager des expériences enrichissantes. Ils sont d'ailleurs prêts à y consacrer un certain budget. Près de la moitié des Millennials dépensent sans compter dans les ateliers de bien-être, des formations pour développer leur esprit ou encore améliorer leurs compétences.

6. Un jardin sans insectes

Les chauves-souris, les oiseaux et les fleurs sont la meilleure forme de lutte contre les ravageurs naturels.

Aux Etats-Unis, la peur du virus Zika et d’autres maladies transmises par les moustiques, conjuguée aux attentes en matière de jardinage naturel incitent les gens à rechercher des moyens de contrôler naturellement la présence conde moustiques et autres nuisibles.

Utiliser la nature pour garder son jardin sans insecte est économique, éducatif, amusant et non nocif pour l’environnement. Avoir des nichoirs pour oiseaux mangeurs d’insectes constitue l’une des façons d’avoir naturellement moins d’insectes dans son jardin. Certaines plantes font également fuir les insectes.

7. L’âge d’or

L’or est à nouveau tendance. Les matériaux et les textures métalliques sont à la mode dans la décoration intérieure, la mode depuis plusieurs années et cela devrait durer.

Au jardin, cette tendance se traduit par des éléments de décoration métalliques et par le choix de certains végétaux aux feuillages dorés.

Bonus

Aux États-Unis, on voit émerger une nouvelle culture du jardinage. Il s'agit de faire prendre conscience que le rapport à la terre est vital pour l'individu et la communauté, pour vivre dans un monde sain et harmonieux.

Source : Garden Trends Report – Grow 365